Dengê Dînan (la voix des fous en kurde)

est né d'une rencontre: celle deMahir Ispir, auteur-compositeur, joueur de saz, originaire du Kurdistan 

de Claude Junod, compositeur, multi-instrumentiste suisse.

Ensemble ils ont fondé un collectif, axé pour l'essentiel sur les compositions de Mahir, auquel près d'une vingtaine de musiciens de diverses origines se sont associés, durablement ou ponctuellement, pour créer une musique à la fois actuelle et intemporelle.

A la source, il y a une transmission qui remonte à la nuit des temps, des chansons, en turc, en kurde, en grec, en serbe...évoquant les thêmes universels de l'amour, des luttes pour la liberté, l'exil...
Ces éléments sont le fil conducteur d'une musique métissée  parfaitement inscrite dans son temps.

Dengê Dînan, à sa manière, propose une autre vision du choc des cultures, des possibilités de rencontre et de dialogue créatif plutôt que des stéreotypes stériles et des anathêmes d'un autre âge.